The Stars in the Bright Sky

J'ai tout de suite été attirée par ce livre, et ce pour deux raisons. La première est la couverture, qui m'a beaucoup intriguée. La deuxième est la quatrième de couverture où Irvine Welsh y va de son petit mot (entre écossais, on se soutient). Bon, du coup je n'ai pas trop réfléchi et je me suis lancée. Même si ce roman est une suite (ce que j'ai découvert un peu après), il se lit très bien, mais je conseille quand même de lire le premier avant (parce qu'en plus il avait l'air sympa).

The Stars in the Bright Sky ("Les étoiles dans le ciel radieux" va sortir prochainement en français) raconte l'histoire d'une bande de cinq copines, agées d'une vingtaine d'années. Certaines étudient (la philosophie ou l'architecture), d'autres travaillent (dans un salon de beauté), mais toutes sont restées amies après le lycée. Elles décident de partir en vacances avec Ava, l'amie de fac de Finn, qui apporte un peu de sang neuf à la vieille bande (et qui représente le lecteur nigaud qui n'a pas lu le tome précedant - donc moi). Pour voyager moins cher (mais surtout pimenter l'histoire), elles quittent leur Ecosse natale pour Londres, afin de squatter un des aéroports en attendant de trouver un vol bon marché. 

Il ne faut pas s'attendre à suivre la bande pendant leurs vacances, sinon vous serez déçus. L'histoire se focalise sur l'avant-voyage, et les relations entre amies. Mais grâce aux quelques personnages dont la personnalité sort du lot, on passe outre le fait qu'on tourne un peu en rond. 

________________________________________________________________________________  

Citations : 
" Aye. I love the every one of yous and want you to know it. Just in case this bastarding plane goes down in the sea. I'll be thinking of yous. Up in first class of course where I belong, and I'll no spill my free drink on the way down either and I'll have my leg over a rich boy too. I'll be thought of us all, knowing these were the days of our livres and plenty more to come. Days of our lives and yous didn't even know it. " (p389)

Les plus : 
- L'accent écossais, même s'il est beaucoup plus discret que dans les romans de Welsh. 
- Le personnage de Manda (citation du dessus), que je detesterais avoir comme amie.
- Les toutes dernières pages du livre. Une fin d'histoire très inattendue. 

Le moins : 
- A force de rester aux alentours de l'aeroport, on devient un peu claustro. 




Titre original
The Stars in the Bright Sky

Auteur
Alan Warner



Commentaires :



Ajouter un commentaire
9 plus 6 :
Pseudo :
URL :
Commentaire :

© poucr -- 2011