Glu

Terry, Carl, Billy et Gally sont quatre amis d’enfance, que l’on suit des années 70 au début du 21ème siècle. Bien qu’ils soient tous très différents, ils ont tout de même une chose en commun : Edinburgh et ses galères. Ils découvrent tout ensemble : le sexe, le foot et la drogue.

Terry – le beau gosse, qui n’a qu’un but dans la vie, c’est d’enchaîner un max de meufs. En résumé, c’est un romantique ! Aussi appelé Juice Terry, à cause de l’emploi de ses rêves qu’il a occupé quelques temps : vendeur ambulant de jus de fruits.

Billy – le boxeur. Celui qui a le plus d’intégrité et qui sait toujours quoi dire au bon moment. C’est un type posé, qui perd son innocence au fil des ans, et apparaît un peu blasé.

Carl – mon préféré – son père lui a apprit à aimer la musique, il est donc devenu dj. Il a monté sa propre boîte et collectionne les filles en même temps que les petites pilules.

Gally – le sensible qui a la poisse. A peine majeur, il est envoyé en prison pour avoir taillader le visage d’un type au couteau. Même si ce n’est pas lui le coupable, il ne le dira jamais.
________________________________________________________________________________  

Citations :
« Elle me dévisage une seconde ou deux, et si elle avait tenu plus longtemps, elle aurait compris que je déconnais. Mais elle se retourne vers Terry. J’ai envie de dire à ces grands yeux tristes, nan, Lucy, Terry est un connard. Il te traite comme une merde et se fout de ta gueule. Mais moi, je t’aime. Je te traiterais comme il faut. Laisse-moi venir chez toi et te niquer jusqu’à la moelle. » (p200)

« Terry remercia toutes ces années de picole excessive et de plats à emporter. Sans eux, il aurait vécu une fin tragique. Un homme de moindre envergure, versé dans l’exercice physique et les régimes sérieux plutôt que dans l’indolence, l’abus de substances et la paresse, serait mort à cette heure-ci. Un homme de moindre envergure. » (p661)

Les plus :
- il y a quatre narrateurs, ce qui donne un bon rythme au livre. 
- la ville d’Edinburgh.
- Renton et sa bande (Trainspotting) font de brèves apparitions.

Le moins :
- La VF. Car on a pas le droit à des « ye kin git » purement Scottish.




Titre original
Glue

Auteur
Irvine Welsh



Commentaires :

rêve /môm le 6-04-11 21:10
ça veut dire quoi ye kin git ? you can get ?
ça prépare à Edimbourgh


mmmspoon le 7-04-11 18:26
Oui c'est ça !
Il faut s'accrocher au début, mais quand on comprend le sens des mots c'est génial :)




Ajouter un commentaire
4 plus 2 :
Pseudo :
URL :
Commentaire :

© poucr -- 2011